Pourquoi choisir la destination Togo en 2020 ?
Eléments à découvrir
Les camps chantiers 2020
Tout savoir sur un camp chantier
Frais de participation
Votre séjour au Togo
Soutiens multiformes à l’AILN

L’Association internationale Légion Nature est bien consciente que travailler à la restauration de la nature n’est pas facile. Pour les mordus de la nature quelle que soit la difficulté, ils éprouvent un plaisir immense à continuer encore et encore à se battre pour la protection de la nature.

Mais pour les autres, il y a lieu d’enrichir l’activité de restauration environnementale pour lui conférer une attractivité singulière tout en lui conservant son caractère d’utilité pour le développement durable au service des générations actuelles et futures. C’est ainsi que le concept du sosie végétal a été inventé au grand plaisir de celui qui le souhaite, de se faire représenter par un arbre qu’il peut  planter au sein du jardin botanique. Il se trouve que de partout où vous vivez sur ce globe vous pouvez vous offrir la chance inédite de vous faire représenter au sein du jardin botanique des plateaux par un arbre en danger critique d’extinction. 

Participer à une activité de reboisement est une très bonne chose mais avoir la chance de planter un arbre dans un jardin botanique est la chose la plus merveilleuse qui puisse vous arriver. En effet, vous aurez accompli certes le geste simple de planter un arbre mais ce que vous ne savez peut-être pas c’est le caractère éternel de votre geste. Car le jardin botanique est le lieu le plus sûr qui protège votre arbre contre toutes formes de menaces afin de lui garantir une existence presque éternelle. Et si en plus, cet arbre peut être votre sosie végétal (c’est-à-dire vous représenter au sein du jardin botanique en portant une affichette comportant votre nom, photo et une brève biographie de vous) quoi de plus inédit pour démontrer votre attachement à la chose environnementale, votre engagement et votre combat pour la sauvegarde de la biodiversité.

Les jardins botaniques de Padoue en Italie et de Montpelier en France  crées respectivement en 1545 et 1593  continuent d’exister avec des arbres centenaires. C’est vous dire que le jardin botanique des plateaux en création au Togo écrira sans nul doute son histoire et ce sera avec vous si vous le décidez.

Venir au Togo, planter son arbre et repartir le lendemain ne rentabilise pas du tout l’investissement consenti (frais de voyage, frais de visa et frais de séjours…). C’est pourquoi le concept de « joindre l’utile à l’agréable ou joindre l’agréable à l’utile » est tout à l’avantage de la nature pour sa restauration du côté du Togo.

Si vous venez au Togo pour conférence ou affaires, vous pouvez toujours décider d’aller planter votre sosie végétal au sein du jardin botanique des plateaux. Là, il s’agit du joindre l’agréable à l’utile.

Par contre, si votre destination touristique est le Togo pour vos vacances alors pourquoi ne feriez- vous  pas une œuvre utile en allant planter un arbre dans le jardin botanique? C’est le joindre l’utile à l’agréable.

Le Togo est une bonne destination touristique et la région des plateaux est de loin la plus merveilleuse à visiter en témoigne sa végétation luxuriante toute l’année, son climat relativement doux et singulier, ses chutes d’eau magnifiques et son reliefs montagneux entrecoupé de dépressions, de crevasses, de crêtes et d’escarpements rocheux. La région des plateaux est aussi la zone fruitière du Togo pour le grand plaisir des touristes qui auront l’occasion de déguster des fruits saison bio.

Dans le souci de permettre à tous ceux qui choisissent la destination Togo de passer un séjour inédit plein de souvenirs inoubliables et à la rencontre des populations locales avec des modes de vie et des cultures différents, nous proposons 5 circuits géo-touristiques originaux à savoir :

Circuit 1 : Atakpamé- Koubnohou

Cascade de Démé, camp de torture de yadé, faille artificielle d’Ougbo, piton d’Alaousso, Niche de décollement, cascade d’Egbowa, petites grottes d’Oga, cascade d’Avégamé.

Circuit 2 : Atakpamé – Kpété Béna

Système d’écaillage à Evou-Apégamé, cascade d’Akloa, cascade de Kpètè-Béna, col artificiel d’Ounabé et éboulement sur 7 km.

Circuit 3 : Atakpamé – Adéta

Cascade d’Ayomé, niche de décollement de Koutoukpa, Cascade de Kpélé -Tsavé, grotte de Kpélé Tsavé.

Circuit 4 : Kpalimé – Dayes

Glissement de terrain, cascades de Sassanou, de Takpla, de Ykpa, forme résiduelle, crêtes appalachiennes, combes de flancs.

Circuit 5 : Kpalimé – Hayigba Todji

Cascades de Womé, Agomé-Tomégbé, d’Agomé-Yoh, les trois cascades de Kpimé Séva, barrage de Kpimé, barre appalachienne de Kpimé, grotte aux chauves-souris à Kouma-Adamé, château Viale, cuirasses de Womé et de Kpodji.

Exceptés les jours d’arrivée et de départ du Togo, le concept de joindre l’utile à l’agréable s’étend sur 21 jours. Les deux premières semaines sont consacrées à découvrir les merveilles de la région des plateaux, à planter des arbres sur le site du jardin botanique et à aller à la rencontre des populations locales pour se familiariser avec leurs réalités au quotidien. Trois jours exclusivement de délices pour des activités  en quartier libre et à une immersion culturelle à travers un mini festival de danses traditionnelles. Afin de faciliter un brassage entre les participants et suite à la séance de débriefing sur la journée une soirée en l’honneur de chaque pays représenté est organisée. Pendant cette soirée festive les participants ressortissants du pays en l’honneur font une brève présentation de la vie culturelle de leur pays (il peut s’agir de vidéo d’au plus 30 minutes à projeter) et si possible font déguster à l’assistance des mets typiques qu’ils auraient apportés avec eux.

La 3ème semaine est consacrée au voyage aller-retour pour la découverte du grand nord et du sud-Est du Togo.

C’est l’occasion  de découvrir la géodiviersité du nord, les tata tamberma, le marché aux fétiches, la porte des esclaves et l’érosion côtière conséquence manifeste des changements climatiques.

Bref, 21 jours pour aider à la restauration de la nature à travers l’implantation du jardin botanique mais surtout 21 jours pour se donner du plaisir, faire des rencontres et vivre des expériences inédites et inoubliables. Laissez-vous tenter c’est très enrichissant !!!

Remarque importante : Si vous n’avez pas le temps il est possible de vous inscrire pour les deux premières semaines et au moment où le convoi partirait pour la découverte du nord Togo votre aventure s’arrêtera par un retour sur Lomé.

Les camps chantiers de l’été 2020

 

Intitulé du camp chantier

Prérequis

Période

Nombre attendu de participants

 

 

 

 

1

Travaux de terrain pour implantation du plan d’aménagement du jardin

 

Description sommaire :

il existe un plan d’aménagement du jardin qui doit être reproduit sur le site pour matérialiser la localisation de tous les composants du jardin (bloc administratif, laboratoire, serres, aires de plantation, allées cyclables, points d’eau, magasin…..)

 

 

Aucun

 

Mais

Si possible connaissance en aménagement et en topographie

 

 

 

 

 

Janvier à mars 2020

 

 

 

10 personnes

 

 

 

 

 

2

Construction hangar et sanitaire d’accueil des participants

 

Description sommaire :

Il s’agit de la construction d’un premier hangar associé à des sanitaires pour mettre à l’aise tous les participants pendant qu’ils sont sur le site du jardin botanique. Les activités à réaliser sont celles relatives à l’implantation d’un bâtiment notamment : la fouille, la fondation, l’élévation des murs, remblai, toiture, travaux de finition.  

 

 

Aucun

 

Avril et mai 2020

 

15 personnes

 

 

 

 

 

3

Installation et entretien de la pépinière

 

Description sommaire :

Après la récolte du matériel génétique (semences, boutures, rhizomes…) dans le milieu naturel, il faut les faire pousser au germoir et ensuite transférer les jeunes pousses dans des sachets ensablés. On les entretient jusqu’à l’obtention de plants en âge d’être installés définitivement dans une parcelle dédiée.

 

 

Aucun

 

Mais si possible

Biologiste/Botaniste

 

 

 

 

 

 

Février à avril 2020

 

 

 

3 vagues de 10 personnes soit 30 en tout

 

 

 

 

 

4

Mise en service du logiciel BG-BASE

 

Description sommaire :

Le BG-BASE est une base de données qui va gérer toute la collection de plantes au sein du jardin botanique. Il est important d’y introduire toutes les informations obligatoires identitaires de chaque espèce (famille, genre, variété, localisation, utilité, date d’introduction, rang, …..)

 

 

 

 

Connaissance en informatique et si possible en botanique

 

 

 

Mai 2020

 

 

 

10 personnes

 

 

 

 

5

Plantation de jeunes plants des espèces d’arbres menacés

 

Description sommaire :

C’est le moment du transfert des jeunes plantes de la pépinière à leur emplacement définitif. Ceci demande de faire les trous, installer le plant, installer un tuteur et arroser copieusement et faire le suivi pour les protéger des adventices et des envahisseurs animaux.   

 

 

 

 

 

Aucun

 

 

 

 

3 semaines par vague :

V1 en juin 2020;

V2 en juillet 2020 ; V3 en août 2020

 

 

 

 

3 vagues de 30 personnes soit 90 personnes en tout.

Qu’est-ce qu’un camp chantier ?

Un camp chantier est une activité de groupe réunissant des bénévoles de diverses nationalités qui se rejoignent en une région de l’espace pendant une période donnée, autour d’un projet communautaire d’utilité publique pour favoriser un développement local. Ceci demande de la part du bénévole un sacrifice, une forte motivation et un fort engagement individuel qui le décident à quitter sa patrie, partir pour une destination inconnue en vue de changer le monde.

Qui peut participer à un camp chantier ?

Jeunes, adultes ou personnes du troisième âge, hommes ou femmes peuvent sans aucune restriction participer à un camp chantier. Vous pourriez bien y être seul mais c’est toujours plus intéressant si vous vous décidez entre amis ou entre membres d’une association de faire cette aventure unique et inédite pleine de sensations incroyables.

Pourquoi devrait-on participer à un camp chantier de reboisement au sein du jardin botanique des plateaux en création au Togo?

D’abord, c’est de comprendre que du côté du Togo la nature est vraiment en péril en témoignent un fort taux de déforestation (16 000 hectares détruits par an contre seulement 1000 hectares reboisés) et une érosion de la biodiversité végétale qui a atteint des proportions inquiétantes. D’où l’urgence d’implanter un jardin botanique pour essayer de sauver ce qui peut l’être encore de toutes ces espèces de plantes forestières dangereusement menacées d’extinction.

Ensuite, c’est de savoir qu’un jardin botanique est promu pour une existence centenaire au moins, et que chaque jardin botanique a son histoire. Quoi de plus excitant de décider de faire partir de l’histoire du jardin botanique des plateaux en création en plantant votre sosie végétal (c’est-à-dire un arbre qui va vous représenter au sein du jardin botanique pour l’éternité) et aider à planter des milliers et des milliers d’autres arbres. Notez qu’un jardin botanique est le seul lieu où un arbre installé aujourd’hui puisse espérer une existence centenaire à l’abri de toutes sortes de menaces.

Enfin, en participant à ce camp chantier vous allez rencontrer des gens nouveaux venus d’ailleurs eux tous des mordus de la nature tout comme vous pour faire des partages, faire ensembles des choses bénéfiques à la nature. Si vous rêvez de vacances utiles, riches en couleurs et remplies de souvenirs inoubliables et pleines de sensations inédites, faire de nouvelles expériences et découvrir la partie du Togo la plus magnifique alors prière venir vous joindre à nous.

Rappel de la notion de bénévolat 

Le bénévolat est un engagement libre, sans condition d’âge ni de diplôme et sans contrat de travail. Le bénévole doit respecter les textes de base, les procédures en vigueur et les règles de sécurité de l’organisme d’accueil.   Il est soumis à un engagement moral de se rendre disponible et utiliser son temps pour contribuer à l’atteinte des objectifs de l’association.   En revanche, rien ne peut lui être imposé et ne peut pas non plus être sanctionné par l’association pour laquelle il s’est engagé. Le bénévole est libre de mettre un terme à sa participation sans procédure ni dédommagement.

Conditions de participation aux camps-chantiers

Les conditions de participation à un camp-chantier de l’Association Internationale Légion Nature (AILN) sont les suivantes :

1 – Avoir 18 ans révolus ou au moins 15 ans et se munir d’une autorisation parentale.

2 – Pas ou très peu de prérequis sont exigées

3 – Avoir une forte motivation et être en alerte sur la question de la restauration environnementale

4 – Accepter le statut de bénévolat

  • Accepter la durée du camp-chantier qui est de 15 ou 21 jours suivant le cas.
  • Remplir le formulaire d’inscription à un camp-chantier en ligne ou télécharger, remplir et renvoyer le formulaire à l’une quelconque des deux adresses suivantes : ailncoordination@gmail.com ou contact@jardinbotaniqueplateaux.org
  • S’engager à respecter les us et coutumes traditionnelles, les règles et les tabous des milieux d’accueil
  • Etre sociable et aimer son prochain sans discrimination, aucune (de nationalité, de race, de sexe, de religion..)
  • Etre couvert par une assurance pour toute la durée du séjour en terre togolaise.
  • Parler l’une quelconque des Langues française ou anglaise.

Ils se composent des frais d’inscription  et des dépenses occasionnées par votre séjour au Togo pendant toute la durée du camp chantier.

Les frais d’inscription s’élèvent à 50 euros par participant quelque soit la nature du camp chantier choisi et permettent de couvrir :

  • Le déplacement pour l’accueil et le transfert à l’aéroport
  • Le déplacement aller/retour du lieu de votre hôtel au consulat de votre pays dès votre arrivée pour enregistrement/déclaration en tant que citoyen étranger sur le sol togolais (ceci pour des raisons de sécurité)
  • Le coût de fabrication du Tee-shirt à remettre à chaque participant
  • Le déplacement aller-retour du quartier général (lieu d’accueil des participants) au site du jardin botanique des plateaux tous les jours d’activités sur le domaine.
  • L’eau minérale (1.5 litres x 2) par jour d’activité sur le site du jardin botanique.
  • Deux pauses café par jour d’activité sur le site
  • Les droits de visite des sites géo-touristiques payants
  • La logistique pour l’organisation des soirées festives les nuits au quartier général ou ailleurs dans les villes d’Atakpamé, Kpalimé, Lomé et Kara.

Les autres frais pour le séjour au Togo à la charge du participant sont les suivants :

  • Les frais de visa
  • Les frais d’hébergement
  • Les frais de restauration
  • Les frais de déplacement pour visiter les différents sites touristiques y compris le voyage d’une ville à l’autre du Togo.
  • Les frais pour s’offrir à boire et à manger lors des soirées
  • Les frais de communication
  • Autres dépenses imprévues

Les frais d’inscription sont payables à l’association dès l’arrivée du participant au Togo et les autres frais (visa, hébergement, nourriture, loisirs, achats de souvenirs….) sont payables par le participant lui-même pendant son séjour.

Information sur l’immigration

L’entrée sur le territoire du Togo est subordonnée à l’obtention d’un visa. Votre passeport doit être à jour et sa validité doit couvrir tout le temps de votre séjour en terre togolaise. Un visa provisoire (validité 1 semaine ou 1 mois) est délivré par le service immigration à l’aéroport international de Lomé. Les formalités pour l’obtention du visa couvrant l’ensemble de votre séjour doivent être faites obligatoirement avant l’expiration du visa provisoire.

Pièces à fournir pour une demande de visa à l’aéroport de Lomé :

  • Passeport en cours de validité d’au moins xxx mois
  • 2 photos d’identité
  • Votre billet d’avion aller/retour ou une photocopie/attestation de réservation.
  • Un formulaire dument complété
  • Une quittance de 20 euros

Il est également possible de se faire délivrer un visa dans les consulats  ou ambassades installés dans les pays de provenance des participants (dans ce cas la validité n’est que de 48 heures). Le visa définitif est obtenu avant l’expiration des 48 heures.

Informations de change et de monétique

La monnaie locale est le franc CFA. Le taux de conversion avec l’euro est fixe (1 euro = 655,957 Fcfa). Toutes les banques de la place (actuellement xx banques) peuvent faire la conversion. Les commissions sur opération de change diffèrent d’une banque à une autre.

La monnaie électronique a également cours dans le pays et les cartes usuelles utilisées sont : Visa, Mastercard, American Express…… Cependant ces cartes monétiques sont d’utilisation facile à Lomé qu’à l’intérieur du pays. Il est important de savoir que très peu de boutiques sont munies de terminaux électroniques de payement.

Les transferts monétiques existent notamment : Western Union ; Money Gram ; Money Express ; Ria ; …….

Informations et sécurité

Les contacts suivants sont importants à transmettre à vos proches avant de partir de chez vous :

 

Information sur l’hébergement et la restauration

            Hébergement

Le principe du camp chantier est sous-tendu par l’esprit du sacrifice de la part des participants. Le concept du camp chantier de l’AILN ne prévoit pas une immersion au cœur des communautés villageoises allant jusqu’au partage de logements traditionnels. C’est pourquoi les logements proposés ne sont pas dans le registre du luxe mais en revanche sont convenables et propres. Il s’agit de chambre individuelle avec de WC et douche interne, certaines avec poste téléviseur.

 

 

Chambre ventilée (Fcfa)

Chambre climatisée (Fcfa)

Localités

 

 

 

Lomé

 

 

12000 à 20000

 

Atakpamé

 

4000 à 6000

 

9000 à 11000

 

Kpalimé

 

5000 à 7000

 

10000 à 15000

 

kara

 

4000 à 7000

 

10000 à 12000

Taux de conversion : 1 euro = 655,957 fcfa

 

Restauration

Excepté le premier repas (le change n’ayant pas encore été fait), toute la restauration est entièrement à la charge du participant  pendant tout le séjour. Pour ce faire et pour se préparer en conséquence, une grille des tarifs de repas est disponible que le participant peut consulter pour savoir combien il prévoit pour sa restauration au Togo.

NB : cette façon libérale de gérer la restauration est une possibilité donnée au participant de décider de ce qu’il mange au lieu de le soumettre à un menu qu’il n’apprécierait peut-être pas.

Le tableau ci-après affiche les prix moyens observés au niveau des différents restaurants ou maquis qui opèrent dans les quatre villes qui serviront de point de relai. Le restaurant et le maquis sont des lieux où on peut trouver à manger. Cependant, les restaurants même si ils sont modestes ils sont de loin plus confortables que le maquis.

Grille tarif des restaurants (prix moyen affiché en euro)

 

Tarif restaurant (Fcfa)

 

Tarif maquis (Fcfa)

 

 

 

 

 

 

 

Petit déjeuner

Déjeuner/diner

 

Petit déjeuner

Déjeuner/diner

Localités

 

 

 

 

 

 

 

Lomé

 

Formule 1 : 2500-3500

 

Formule 2 :  1000

 

 

Formule 1 : 6500

 

Formule 2 :  4500

 

 

 

Formule 1 : 1500

 

Formule 2 :  500

 

 

Formule 1 : 5000

 

Formule 2 :  3500

 

 

 

Atakpamé

 

Formule 1 : 1500

 

Formule 2 :  500

 

 

Formule 1 : 5000

 

Formule 2 :  3500

 

 

 

Formule 1 : 1000

 

Formule 2 :  300

 

 

Formule 1 : 4500

 

Formule 2 :  3000

 

 

 

Kpalimé

 

Formule 1 : 1500-2000

 

Formule 2 :  500-700

 

 

Formule 1 : 5000

 

Formule 2 :  3000

 

 

 

Formule 1 : 1500

 

Formule 2 :  500

 

 

Formule 1 : 5000

 

Formule 2 :  3000

 

 

kara

 

Formule 1 : 1500

 

Formule 2 : 500

 

 

Formule 1 : 5500

 

Formule 2 :  4000

 

 

 

Formule 1 : 1500

 

Formule 2 :  500

 

 

Formule 1 : 4500

 

Formule 2 :  3500

 

Taux de conversion : 1 euro = 655,957 fcfa

 

 

Formule 1 : Petit déjeuner complet = Pain+ (café ou chocolat ou thé) + lait + sucre + omelette

Formule 2 : Café noir /Thé simple

Formule 1 : Déjeuner ou diner complet = entrée + plat chaud (Poisson entier ou 1/2poulet ;  garniture et sauce) +

                                                                           Boisson (soda de 30 cl) +dessert (fruits en général)

                                                                           La garniture c’est du riz, couscous, frite, pâte ou aloco au choix.

Formule 2 : Déjeuner ou diner non complet = formule 1 sans entrée et dessert, ½ poisson ou ¼ poulet

NB : Que ce soit au restaurant ou au maquis il est possible de déguster des repas du terroir au même coût que ceux indiqués dans le tableau des prix.

 

Informations sur les excursions et les soirées récréatives

La durée du camp chantier fait 21 jours avec seulement 6 jours de travail sur le site du jardin botanique. C’est véritablement l’application du concept du joindre l’utile à l’agréable. Ainsi, le reste du temps servira pour la découverte des plateaux et de la région septentrionale du Togo à la rencontre des populations locales, découvrir de nouvelles modes de vie, faire de nouvelles expériences. Cette balade géo-touristique  couvrant un ensemble de 5 circuits est une occasion inédite pour admirer ce qu’il y a de plus merveilleux dans les plateaux. Beaucoup de sites touristiques sont à visiter gratuitement alors que les autres sont sujets au payement de frais à savoir :

  • autorisation administrative (5000 Fcfa)
  • droit de visite à la communauté (2000 à 5000 Fcfa suivant le site et par expatrié)

A ces coûts s’ajoutent les frais de déplacement (en moyenne 2000 Fcfa d’un site à un autre) et ce que vous prévoyez pour vous offrir des souvenirs. Le voyage pour le grand nord (400 km de Lomé) coûte xxx Fcfa par personne.

Informations générales importantes et divers

Le package de circuits proposé comporte assez de chutes d’eau qui donnent envie de baignade. Il est important de ne pas oublier d’emporter avec vous vos maillots de bain.

Il y aura un peu de randonnées pédestres alors n’oubliez pas vos baskets  ou vos chaussures de brousse et casquettes.

Les objets tels qu’une lampe de poche, une gourde, les produits contre les moustiques et les crèmes de protection de la peau peuvent toujours être très utiles.

L’Association Internationale Légion Nature est une jeune organisation qui propose un nouveau modèle de camp chantier basé sur la transparence des coûts. Ainsi, aucune quote-part des frais de participation payés par les participants bénévoles  ne finance le fonctionnement de l’association. En revanche une jeune organisation a besoin de ressources pour avancer c’est pourquoi il est fait appel à la générosité des participants qui décident volontairement de faire des dons.

Ce don n’est pas une obligation. Sachez qu’il ne vous en sera rien reproché de n’en avoir pas fait.

Mais si le cœur vous en dit  vos dons seront d’un grand soutien à l’association. Nous vous en remercions à l’avance et portons à votre connaissance que ces dons peuvent être en numéraire ou en nature. Les dons en nature peuvent concerner :

  • Le matériel informatique usagé (ordinateur portable, imprimante, souris, ….)
  • Les petits matériels de jardinage (plantoir, transplantoir, sécateur, cisaille, échenilloir, godet, sachets, cordeaux, décamètre, ….)
  • Le matériel de géolocalisation (GPS, drone…..)
  • Les semences (nous contacter si c’est le cas pour connaître nos besoins) ; l’hormone de bouturage, gants de jardinier…………….

Pour votre information il est possible d’obtenir auprès des communes ou mairie de vos pays de provenance des subventions en faveur des projets d’utilité publique dans les pays en voie de développement. A l’heure où le changement climatique et l’érosion de la biodiversité ont pris des proportions inquiétantes le projet d’implantation du jardin botanique des plateaux est une bonne opportunité pour bénéficier de ces subventions. Pour les démarches auprès de vos administrations, l’association est disponible à vous produire tous les documents nécessaires.

NB : il est préférable de commencer tôt ce genre de démarche car cela peut éventuellement prendre un peu de temps avant d’aboutir.

 

 

Visas

Formalités d’obtention :

  1. Un passeport en cours de validité
  2. Quatre photos d’identité
  3. 03 fiches de renseignements à remplir

Tous les ressortissants des pays de la CEDEAO peuvent rentrer au Togo pour une durée de 90 jours maximum, sans formalités ni frais de visas. Mais au-delà de ce délai, ils sont soumis à l’obligation d’avoir une carte de séjour, dans les mêmes conditions que les autres étrangers.

Différents types de visas :

  1. Visa d’entrée et de séjour
  2. Visa de courtoisie
  3. Visa touristique Entente