La recherche est l’une des quatre missions assignées aux jardins botaniques. Quand on parle de recherche il n’est pas forcement question de laboratoire, d’éprouvettes ou de réactifs chimiques. Pour nous, la recherche renvoie à cette volonté manifeste de curiosité de découverte sur des situations qu’on tente de mieux connaître pour diverses raisons.

Conservation ex-situ des plantes de zone tempérée

Actuellement dans les jardins botaniques de zone de gelée on trouve des serres spécialisées pour la conservation des plantes tropicales. Avec le changement climatique où les données climatologiques sont perturbées nous pensons que ce serait assez intéressant d’essayer de faire pousser des plantes de zone méditerranéenne et tempérée (surtout les conifères) dans le jardin botanique des plateaux. Faisons remarquer qu’à Lomé il est possible de voir se plaire dans certaines maisons des sapins ou des araucarias c’est la preuve que notre ambition ne relève pas de la fiction.

Offre de stages pour mémoire/doctorat

Il n’y a point de doute que le jardin botanique des plateaux en création sera le foisonnement de thématiques nouvelles qui mériteraient d’être approfondies et dont les résultats seront exploitables par le jardin botanique lui-même ainsi que par toute structure qui les jugera nécessaires.

Nous pensons fermement que l’approfondissement de ces thématiques devrait être confié à des apprenants doctorants ou dans un programme « Master » qui ont l’obligation de faire des recherches devant aboutir à la production d’une thèse ou d’un mémoire de fin de formation.

Nous offrons donc des stages de trois (03)  à douze (12) mois et plus si cela s’avérait nécessaire.

Offre de stages pour mémoire/doctorat

Il n’y a point de doute que le jardin botanique des plateaux en création sera le foisonnement de thématiques nouvelles qui mériteraient d’être approfondies et dont les résultats seront exploitables par le jardin botanique lui-même ainsi que par toute structure qui les jugera nécessaires.

Nous pensons fermement que l’approfondissement de ces thématiques devrait être confié à des apprenants doctorants ou dans un programme « Master » qui ont l’obligation de faire des recherches devant aboutir à la production d’une thèse ou d’un mémoire de fin de formation.

Nous offrons donc des stages de trois (03)  à douze (12) mois et plus si cela s’avérait nécessaire.

Les thématiques dont les résultats peuvent se révéler intéressants sont les suivantes :

1 – Le jardin botanique des plateaux peut-il être un catalyseur d’un développement local durable ? (Mémoire de master)

2- Du financement participatif à l’autonomie financière : cas du jardin botanique des plateaux. (Mémoire de master)

3-Du Diagnostic des Choix stratégiques du jardin botanique des plateaux vers la proposition d’un     modèle plus réaliste. (Mémoire de master)

4 – Inventaire des stratégies de conservation ex situ et in situ en vue de l’appréciation de l’efficacité de la politique nationale de la restauration du couvert végétal au Togo. (Thèse de doctorat)

NB:  Bien entendu un apprenant doctorant ou dans un programme de Master qui a un sujet de recherche sur une thématique en relation avec un jardin botanique surtout en création peut en faire la demande. L’administration du jardin botanique des plateaux se réserve le droit après analyse d’accepter ou de refuser le sujet de recherche proposé.

Terrain pédagogique pour essais de culture ou test d’insecticide bio

Dans le souci d’être davantage utile à la protection de la nature, le jardin botanique des plateaux s’offre comme un terrain pédagogique à toutes initiatives de recherche respectueuses de la nature et bénéfiques autant pour la nature que pour l’humain.

Il peut s’agir d’un essai de culture ou d’un test d’insecticide bio ou encore des expériences sur les énergies renouvelables. Le jardin botanique des plateaux fournira l’espace dédié à ce genre de programme ainsi que la logistique et une main d’œuvre de soutien.

Terrain pédagogique pour essais de culture ou test d’insecticide bio

Dans le souci d’être davantage utile à la protection de la nature, le jardin botanique des plateaux s’offre comme un terrain pédagogique à toutes initiatives de recherche respectueuses de la nature et bénéfiques autant pour la nature que pour l’humain.

Il peut s’agir d’un essai de culture ou d’un test d’insecticide bio ou encore des expériences sur les énergies renouvelables. Le jardin botanique des plateaux fournira l’espace dédié à ce genre de programme ainsi que la logistique et une main d’œuvre de soutien.6

Accueil des bébés animaux de parents victimes de braconnage

Au Togo comme dans les autres pays d’Afrique on assiste à l’accroissement du trafic illicite des animaux sauvages et des plantes malgré les stratégies multiples mises en place par les Etats pour lutter contre ce phénomène. Ces braconniers véreux sans discernement abattent tout y compris des femelles gestantes et même celles qui trainent leurs petits condamnant ceux-ci à une mort certaine. Il est de coutume que les gardes forestiers dans les aires protégées au Togo malheureusement ramassent ces bébés orphelins mais faute de structures adéquates d’accueil ces bébés finissent par mourir.

Le jardin botanique des plateaux toujours animé par sa conviction de travailler sans relâche à la protection et à la beauté de la nature  décide de mettre en place une unité spécialisée d’accueil des bébés orphelins d’animaux sauvages abattus. L’unité d’accueil des bébés en détresse fournira des soins et s’occupera du nourrissage de ses pensionnaires. Nous serons fiers et très enchantés d’avoir été utiles à quelque chose car nous aurions réussi à les sauver. Toutefois, la question relative à leur avenir reste posée.

Soutenez l’Association Internationale Légion nature